David Falco photography
David Falco photographe
Sad Landscape

Sad landscape I

info
×
David Falco photography
David Falco photographe
Sad Landscape

Sad landscape II

info
×
David Falco photography
David Falco photographe
Sad Landscape

Sad landscape III

info
×
David Falco photography
David Falco photographe
Sad Landscape

Sad landscape IV

info
×
David Falco photography
David Falco photographe
Sad Landscape

Sad landscape V

info
×
David Falco photography
David Falco photographe
Sad Landscape

Sad landscape VI

info
×
David Falco photography
David Falco photographe
Sad Landscape

Sad landscape VII

info
×
David Falco photography
David Falco photographe
Sad Landscape

Sad landscape VIII

info
×
David Falco photography
David Falco photographe
Sad Landscape

Sad landscape IX

info
×
David Falco photography
David Falco photographe
Sad Landscape

Sad landscape X

info
×
David Falco photography
David Falco photographe
Sad Landscape

Sad landscape XI

info
×
David Falco photography
David Falco photographe
Sad Landscape

Sad landscape XII

info
×
Sad landscape
Au fond d’un fossé en bord de route, je photographie les formations naturelles créées par la colonisation des algues vertes dans les eaux stagnantes.
Ces colonies résultent des rejets en nutriments composés de nitrates de l’agriculture intensive. Leurs effets sont augmentés par la hausse des températures de l’eau et de l’amplitude lumineuse des jours. La prolifération des algues provoque alors un recouvrement total de la végétation endémique, c’est l’eutrophisation anthropique (asphyxie d’un écosystème causée par les activités humaines).
L’assèchement des fossés et la sédimentation des matières organiques engendrent une désolation discrète, des micros paysages « apocalyptiques ».
Les photographies sont réalisées au plus près de ces étendues recouvertes de nécromasse, qui évoquent un linceul. Le travail de mise en lumière empêche de déterminer s’il s’agit de photographies diurnes ou nocturnes. La pénombre et l’absence d’horizon accentuent la perte d’échelle et favorisent une lecture contemplative de ces écosystèmes asphyxié.


Production : Aide à la création, DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles, Région Nouvelle-Aquitaine, 2015)

12 photographies, 80 cm x 120 x 3,5 cm
Période de réalisation : 2012-2017
Support : Épreuve argentique

Using Format